« Comme je ne lâche jamais mon téléphone, je suis sûre d’avoir un moyen de paiement sur moi »

Du 24 au 28 mai, la place Kléber a accueilli le podium de la Strasbourg Fashion Week et une grande tente de magasins éphémères.

L’occasion de découvrir une quarantaine de créateurs locaux et européens. Votre appli Fivory était placée sous le signe du « fashion »

 

Vêtements, bijoux et maroquinerie s’exposent pour les beaux yeux des visiteurs venus découvrir pièces uniques et tendances du moment.

Fashion Week - Témoignage - Fivory

La créatrice de Zozio, marque de bijoux, a, à cette occasion, utilisé le service Fivory, qui lui a permis de conclure des ventes : « Comme je n’accepte pas les paiements par carte, c’est vraiment pratique ! Les 10 € offerts lors du téléchargement en ont convaincus plus d’un !»

L’après-midi, toutes les demi-heures, des mannequins ont défilé et pris la pose pour le photocall vêtus de créations originales.

Zozio - Fivory - Témoignage

 

Hip-hop et gourmandises

 Sur fond de musique hip-hop, les selfies ont fusé et les attroupements se sont formés. Sur la terrasse de la Cassy’s Bakery installée pour l’occasion, on dégustait muffins, cookies et carrot cakes sans lactose, ni gluten en réglant sa note via son mobile, grâce à l’application Fivory.

Fashion Week 6

Léa, 20 ans, a confié avec enthousiasme : « Fivory, c’est top ! Comme je ne lâche jamais mon téléphone, je suis sûre d’avoir un moyen de paiement sur moi, en plus on a droit à des réduc’ ! », ce qui n’a pas échappé à sa voisine de table qui « ne connaissait pas encore l’appli », mais qui « compte bien la télécharger ».


Victor Doan - Témoignage - Fivory

Le soir, c’est dans la Grande salle de l’Aubette que les festivités se sont prolongées avec en ouverture le Gold Fashion Show et ses défilés haute couture de créateurs venus des quatre coins de l’Europe. Une fashion week locale qui a du cran !